Interventions

1. Présentations et interventions

A) Aide alimentaire

Forum La Démocratie au service de l’assiette pour tous, RAWAD, 19 février 2019, Namur
  • Damhuis Lotte, « Participation des publics fragilisés »

Résumé de l’intervention : Face à la non durabilité du système agro-alimentaire dominant, les alternatives alimentaires locales se multiplient depuis quelques années en Wallonie, en Europe et partout dans le monde. Ces alternatives sont portées par des agriculteurs, des citoyens, des associations, ou encore des élus, … Ce Forum visait à approfondir ce mouvement en tentant de repenser la manière dont le système est actuellement géré. Une nouvelle approche des systèmes alimentaires est nécessaire, mais reste à inventer, avec en son centre une question : Comment mettre en place des mécanismes de gouvernance démocratique cherchant à faire participer les différents acteurs et permettant l’émergence de systèmes alimentaires justes et durables ?

Lire le texte de la communication 

Colloque international Injustices épistémiques : comment les comprendre, comment les réduire ?, GT21 de l’Association Internationale de Sociologie de Langue Française, 7 février 2019, Namur
  • Damhuis Lotte, Serré Alexia, « Quand l’analyse se fait à plusieurs voix – Réflexion sur les formats de restitution d’une recherche-action dans le secteur de l’aide alimentaire »

Résumé de l’intervention : Ce colloque avait pour objectif de contribuer au décloisonnement entre des mondes parfois étanches. Il s’agissait du premier colloque francophone international sur le thème des injustices épistémiques. L’appellation générale d’« injustices épistémiques » désigne ces différents cas de figure où se joue la capacité de certaines personnes à témoigner de leur vécu, à dénoncer, parfois, ce qu’elles vivent et, plus simplement, à faire valoir leur statut de personnes fiables et compétentes en matière de production et de transmission des connaissances.

Lire le texte de la communication 

Colloque(Re) penser l’alimentation depuis une perspective globale et non- réductionniste des besoins, Université de Barcelone- École de Travail social, du 23 au 25 octobre 2018, Barcelone.
  • Myaux Déborah, Damhuis Lotte, «  Recherche-action participative et accès à l’alimentation durable – expérimentations de l’idéal participatif au sein d’organismes d’aide alimentaire »
Forum Co-Create, Présentation des résultats de Solenprim, centre d’appui co-create, 21 octobre 2018, Bruxelles.
Séminaire Pour une approche globale et solidaire en sécurité alimentaireorganisé par le CREMIS, 21 juin 2018, Montréal.
  • Myaux Déborah, Rosenzweig Matthias, « Se concerter pour changer le système : expériences bruxelloises »
  • Rousseau Catherine, « Gouvernance et accessibilité : transition alimentaire durable en Wallonie »
Colloque Vers une alimentation durable pour tous, section « Santé communautaire » de la Haute Ecole Galilée – ISPG – ISSIG, 6 mars 2018, Bruxelles.
  • Rousseau Catherine,« Enjeux sociaux d’une alimentation durable »
Séminaire, Projets de recherche menés en alimentation durable à Bruxelles,Présentation de Solenprim, RABAD, 28 avril 2017, Bruxelles.
Séminaire, Nourrir Bruxelles, Brussels Academy, 19 mai 2017, Bruxelles.
Conférence, Séjour d’accès digne à l’alimentation 2018, le Secours Catholique français (Caritas France), Nantes, 7-9 mars 2018
Stand Solenprim à l’événement Le ralliement des fourchettes, organisé par la Concertation aide alimentaire, 17 juin 2018, Bruxelles
Journée d’études internationales Précarité, Participation, Politique, 15 Décembre 2017, Paris
  • Damhuis Lotte, Serré Alexia, « L’idéal participatif comme horizon de l’action sociale : expérimentations bruxelloises dans le secteur de l’aide alimentaire », Journée d’études internationales « Précarité, Participation, Politique », Sciences Po Paris, le 15 décembre 2017.

Résumé de l’intervention : La recherche action participative « Solenprim » (pour « Solidarité en primeur(s) ») a pour objectif de penser et d’expérimenter des initiatives à même de favoriser un accès (plus) durable à l’alimentation pour des publics précarisés bruxellois, bénéficiaires de l’aide alimentaire. Conformément au programme qui la finance, elle a pour spécificité de (devoir) se réaliser « en co-création », c’est-à-dire d’inclure l’ensemble des acteurs concernés, public cible compris, dans les différentes étapes de sa conception et de sa mise en œuvre.La communication se penchera sur ce que l’injonction à participer fait faire aux acteurs qui se prêtent au jeu. Après une rapide contextualisation du projet dans le paysage institutionnel belge, la communication se centrera sur les difficultés et questionnements rencontrés dans sa mise en œuvre : Comment penser en commun l’organisation d’un partenariat entre acteurs hétérogènes ? Comment et pourquoi impliquer des publics très précaires qui viennent « juste » chercher un colis alimentaire ? Comment tenir compte des conditions de participation inhérentes à tout dispositif visant à « faire participer » ? Comment composer avec la pluralité des représentations à propos de « la bonne » participation des publics précaires ?

Programme de la journée d’études 

Biennale Ensemble pour la santé, 1-2 décembre 2017, Bruxelles
  • Bazin Jamila, El Asli Khadija, Ayadi Anissa, « Le GAC1050 se présente », Biennale Ensemble pour la santé, organisée par la Plate-forme d’action santé solidarité, Bruxelles, 1 et 2 décembre 2017.

Résumé de l’intervention :  Depuis janvier 2014, année de son éclosion au sein du Centre social protestant à l’initiative du travailleur social Jeroen Smets et de quelques citoyen.ne.s, le GAC1050 a parcouru du chemin. Deux membres du GAC1050, ainsi que l’accompagnatrice actuelle du projet, opère un retour sur son histoire, sa nouvelle vie et ses perspectives, depuis qu’il a quitté les locaux du centre. Alors que le groupe se prépare à exister de façon autonome, quelles difficultés ses membres ont-ils rencontrées ? Lesquelles restent encore à lever ? Comment le groupe s’organise-t-il ? Qui le compose ? Quelles motivations animent les membres ? Comment se répartit le travail de coordination ? Que revêt et suppose l’accompagnement ? Autant de questions qui ont été abordées dans cette présentation à trois voix du groupe d’achats collectifs d’Ixelles.

  • Serré Alexia, « Présentation du projet Solenprim et des résultats du diagnostic », Biennale Ensemble pour la santé, organisée par la Plate-forme d’action santé solidarité, Bruxelles, 1 et 2 décembre 2017.

Résumé de l’intervention : Après avoir présenté le thème et les objectifs de Solenprim (à savoir : améliorer, via des expérimentations concrètes, l’accès à l’alimentation des personnes bénéficiaires de l’aide alimentaire), la présentation revient sur les méthodologies et le principe de co-production de savoirs qui caractérisent ce projet. Le dispositif de diagnostic déployé pendant sa première année montre en effet que l’expertise des personnes concernées gagne à être considérée comme complémentaire à celles des professionnels du secteur et des chercheurs. Une définition non restrictive du « bien se nourrir », composée de 6 dimensions, a ainsi pu être élaborée, pour nourrir les réflexions des groupes de bénéficiaires qui s’attèlent à mettre en œuvre localement de nouvelles initiatives.

Site internet de l’évènement 

Séminaire et colloque international du Réseau des villes et régions laboratoires du CREMIS Réduction identitaire et approche globale en alimentation, 26-29 novembre 2017, Mulhouse
  • Myaux Deborah, Serré Alexia, Participation au séminaire du Réseau des villes et régions laboratoires du CREMIS, Mulhouse, 26 au 29 novembre 2017.

Résumé de l’intervention : « L’alimentation est un sujet devenu très présent dans les débats de société ; bien se nourrir en préservant sa santé et l’environnement est une préoccupation partagée par de nombreux citoyens, alarmés par les scandales sanitaires ou sensibles aux impacts de leurs choix de consommateurs. Pour les plus fragiles, cette insécurité alimentaire est plus vive encore : se nourrir suffisamment passe avant tout. Penser l’alimentation comme un droit nous renvoie à la justice sociale et à l’exercice de notre citoyenneté. Il s’agit de ne pas réduire cette question à de simples bouches à nourrir, mais de proposer une approche globale, pour une alimentation plus respectueuse des hommes et de la nature. Au cours de ces journées nous découvrirons une recherche collaborative entamée il y a trois ans dans plusieurs pays autour de l’insécurité alimentaire ; un focus sera fait sur des pratiques innovantes qui permettent de prendre en compte les bénéficiaires dans toutes leurs dimensions. »

  • Myaux Deborah, Serré Alexia, « Recherche-action participative et accès à l’alimentation durable – des terrains bruxellois au sol fécond », Colloque international du Réseau des villes et régions laboratoires du CREMIS Réduction identitaire et approche globale en alimentation, ISSM Mulhouse, le 28 novembre 2017.

Résumé de l’intervention : Après avoir brièvement présenté le contexte dans lequel s’inscrit l’aide alimentaire à Bruxelles et les questionnements qui animent les acteurs de ce secteur, la communication interrogera l’une des hypothèses au centre de la recherche action participative « Solenprim » : celle relative à la pertinence, pour faciliter un accès durable à une alimentation de qualité des personnes précaires, de tisser de nouveaux rapprochements entre le monde de l’aide alimentaire et celui de l’alimentation durable.

http://www.issm.asso.fr/IMG/pdf/coll_reduction_identitaire_et_app_globale_en_alimentation_28112017_detaille.pdf

Université d’été en Agriculture urbaine, 13 juillet 2017, Bruxelles
  • Rousseau Catherine, « Solenprim : les résultats issus de la phase diagnostique »Université d’été en Agriculture urbaine, le 13 juillet 2017.
Séminaire Bruxelles la ville comme écosystème, 19 mai 2017, Bruxelles
  • Rousseau Catherine et Vandijck Barbara, « Nourrir Bruxelles », Séminaire Bruxelles la ville comme écosystème, organisé par Brussels Academy, le 19 mai 2017.
Séminaire Projets de recherche menés en alimentation durable à Bruxelles, 28 avril 2017, Bruxelles
  • Rousseau Catherine, « Présentation du projet Solenprim », Séminaire Projets de recherche menés en alimentation durable à Bruxelles », RABAD, le 28 avril 2017.
18ème atelier international du CREMIS, Des bouches à nourrir ? Sécurité et Autonomie alimentaire : vers une approche globale, 24-26 avril 2017, Molenbeek
  • Myaux Deborah, Serré Alexia, « Les apports du projet Solenprim », 18ème atelier international du CREMIS (co-organisé avec la FdSS) intitulé Des bouches à nourrir ? Sécurité et Autonomie alimentaire : vers une approche globale, Molenbeek, 24 au 26 avril 2017.

Résumé de l’intervention : « Les interventions en « sécurité alimentaire » se font souvent dans l’urgence avec peu de ressources. Conséquemment et malgré elles, ces interventions peuvent contribuer à réduire les personnes à des « bouches à nourrir ». Le risque encouru est de reproduire le trait marquant des rapports sociaux inégalitaires producteurs de disparités de revenus et de conditions de vie : la réduction identitaire. (…) Agir sur les rapports sociaux inégalitaires producteurs de la pauvreté requiert de passer à une approche globale où la personne est reconnue dans les multiples dimensions de sa vie. » Christopher McAll et al. (www.CREMIS.ca).

Colloque Vers une alimentation durable pour tous, 6 mars 2017, Bruxelles
  • Rousseau Catherine, « Présentation du projet Solenprim », colloque Vers une alimentation durable pour tous, organisé par la section « Santé communautaire » de la Haute Ecole Galilée – ISPG – ISSIG, le 6 mars 2017.

 

B) Travail social individuel et communautaire

Colloque international Injustices épistémiques : comment les comprendre, comment les réduire ?, GT21 de l’Association Internationale de Sociologie de Langue Française, 7 février 2019, Namur.
  • Maisin Charlotte., Renders Vinciane, « Santé, un monde où la hiérarchisation des expertises est inévitable ? »

Résumé de l’intervention : Ce colloque avait pour objectif de contribuer au décloisonnement entre des mondes parfois étanches. Il s’agissait du premier colloque francophone international sur le thème des injustices épistémiques. L’appellation générale d’« injustices épistémiques » désigne ces différents cas de figure où se joue la capacité de certaines personnes à témoigner de leur vécu, à dénoncer, parfois, ce qu’elles vivent et, plus simplement, à faire valoir leur statut de personnes fiables et compétentes en matière de production et de transmission des connaissances. Cette communication présentée par une sociologue et une assistante sociale présentait les enjeux d’un récit d’une action communautaire en santé à Woluwe-Saint-Lambert qui a fait l’objet d’une analyse en groupe (MAG). Il présentait les processus relationnels qui avaient conduit à créer des tensions d’ordre épistémique entre un groupe de citoyens et le personnel de santé d’une maison médicale.

 

2. Journées d’étude & évenements  

Évènement de clôture (2019) « La journée de valorisation Solenprimons-nous»

Description de l’événement : Après 3 ans de projet, le partenariat Solenprim a organisé un évènement de clôture le 8 février 2019, au Garcia Lorca. Cette journée d’échanges, de réflexions autour des expérimentations de Solenprim a rassemblé plus de 80 participants. Elle a permis aux membres du partenariat et des groupes locaux de Solenprim de présenter aux visiteurs les projets concrets qui ont été développés (grainothèque, ateliers cuisine, service de prêt et groupe d’achats collectifs) et les enseignements qui en sont issus. Un lunch servi par un restaurant social et un spectacle d’improvisation (par l’asbl Ex-pression) sont venus agrémenter cette rencontre.

Pour voir la vidéo et les photos de l’évènement : https://solenprim.com/blog/.

Evénement (2018) « Le ralliement des fourchettes », co-organisé par la Concertation Aide Alimentaire, Bruxelles
Colloque (2017) « La libéralisation fête ses 10 ans… qui trinque ? », organisé par la Cellule d’appui social/énergie de la FdSS
Colloque (2012) « Penser l’aide alimentaire autrement. Droit et accès à l'alimentation : Quelle stratégie d'aide alimentaire pour l'Europe de demain », organisé par la Concertation Aide Alimentaire (FdSS)
Journée d’étude et d’information (2006) sur la problématique des personnes sans-papiers. « Droits fondamentaux, travail social, cadre légal, actualité belge et enjeux globaux »
Colloque (2005) « Europe et politiques sociales. Comprendre pour agir »

Interventions :

  • Tour d’horizon des principaux enjeux sociaux de l’Europe. Par Philippe Pochet, directeur de l’Observatoire Social Européen
  • La stratégie européenne pour l’emploi : un discours à décoder. Par Bernard Conter, attaché scientifique à l’Institut Wallon de l’Evaluation, de l’Etude et de la Prospective (IWEPS)
  • Comment renforcer le rôle des collectivités régionales et locales dans le débat européen sur l’inclusion sociale ?Par  Arrigo Zanella, secrétaire général du Réseau Européen et Transrégional pour l’Inclusion Sociale  (RETIS)
  • La mise en réseau, une stratégie pour agir sur les politiques sociales. Par  Vincent Forest,  chargé de l’information à l’EAPN (Réseau européen des associations du lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale)

Numéro spécial d’AlterEchos (n°198): Europe et politiques sociales

Compte-rendu

Journée d’étude (2004). « Entre secret professionnel et contrôle. Une éthique pour éclairer les missions du travail social ».

Interventions :

  • Travail social en mutation : repères historiques. Par Guy Zélis, professeur au Département d’histoire de l’UCL
  • L’évolution des politiques sociales entre logiques d’activation et logiques sécuritaires : est-il encore possible de faire du travail social ? Questions de  déontologie. Par Catherine Bosquet, présidente du Comité de vigilance en travail social et maître-assistante à la Haute Ecole Paul-Henri Spaak

Comte-rendu

Module de form’action (2003). « Travail social et développement communautaire »

Interventions 

  • Le développement communautaire, un concept, une histoire, des valeurs. Par Catherine Bosquet, maître-assistance à la Haute Ecole Paul-Henri Spaak
  • Het Opbouwwerk, ça se passe… chez nous!Par Lies Beunens (VIBOSO) et Alain Storme (RisoBrussel),
  • L’expérience du Miroir Vagabondracontée par Christine Mahy
  • L’action communautaire : du nécessaire vecteur de changement social aux risques de détournements. Par Hugues-Olivier Hubert, docteur en Sociologique, chercheur à la FdSS

Comte-rendu

Journée d’étude (2002), « Volontariat, monde du travail et engagement citoyen »

Interventions 

  • Volontariat en Belgique : état des lieux et perspectivespar Michel Marée, économiste (Centre d’Economie Sociale de l’ULG)
  • Volontariat et participation citoyennepar Nathalie Rigaux, sociologue (Facultés Universitaires Notre-Dame de Paris)

Compte-rendu

Journée d’étude (2002). « L’état social actif. Un concept libéral pour un social à la marge ? »
Journée d’étude (2001) « Réformes institutionnelles et politiques sociales »